AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 « Speed dating, Joe et Zaralynn ;

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DarlingI AM THE QUEEN
- G r a n d e & p u i s s a n t e

Darling


Messages : 356
Date d'inscription : 18/10/2009


« My little life »
• Âge: Devine !
• Etudes/Profession: Raconter votre vie sur mon blog, c'est déjà suffisant et c'est un job' à plein temps.
• Relationship:

MessageSujet: « Speed dating, Joe et Zaralynn ;   Dim 21 Fév - 0:31


Speed Dating

Alors comme ça, Monsieur Petterson et Mademoiselle Kensinston vous êtes seuls pour la St. Valentin ? Comme ça vous n’avez pas peur de vous retrouver tous les deux ? Et bien vous savez quoi ? Nous, membres du comité d’événements ont décidé de ne pas être trop des enflures avec vous. Nous avons juste dit « ne pas être trop », pas autre chose. C’est pourquoi nous vous avons envoyé à tous les deux les informations du rendez-vous : secret et l’heure ? Secrète également ahah ! Alors, vous vous sentez sous pression ou pas ?

Bon courage, les tourtereaux.
Le comité des animations.

Après avoir chacun lu ce petit message, tous les deux dans leur lieu respectifs s’étonnèrent. Que leur réservait encore ce comité ? Comment ça ils n’avaient pas droit de connaitre le lieu du rendez-vous ? ni l’heure ? Cela signifiait qu’il devait alors se préparer le plus vite possible, sait-on jamais. C’est ainsi que les deux protagonistes s’habillèrent tant bien que mal ne connaissant pas le lieu du rendez-vous. Mais, c’est à minuit pile que, dans les deux cas, des personnes cagoulées entrèrent pour les enlever. « Putain qu’est-ce qu’il se passe ? » pensèrent tous les deux avant d’arriver dans le lieu, les yeux bandés. Seulement, une fois que Zaralynn et Joe purent enlever ce qui leur cachait les yeux, découvrirent en même temps leur partenaire de la soirée ainsi que le lieu : la forêt. Le petit mot de la fin donné par le post - it collé sur le front du jeune homme : « Votre rendez-vous surprise a lieu ici, au beau milieu de la forêt. Ne vous inquiétez pas, si dans deux jours on ne vous revoie pas, on commencera à vous chercher ! Bonne soirée les amoureux, et ne restez pas trop prude, c’est la St. Valentin babies ! »



    Hors - jeu : c'est Zaralynn qui commence le topic à la suite de ce message. C'est un seul sujet et un par couple, c'est - à - dire que vous ne pouvez changer de topic ni de lieu. L'évènement dure une soirée dans le jeu mais hors jeu l'évènement dure jusqu'au mercredi 17 mars.

    Si vous avez des questions, contacter le compte « Darling. »


©️ Forum et concept par Florian et Fanny.
Dites non au plagiat !

_________________
    « DARLING IS IN THE PLACE »
    N'oubliez pas mon jolie blog qui raconte toutes vos vies. Darling online.
    Vous savez que vous m’aimez, ne dîtes pas le contraire.
    Darling.
    XoXo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zaralynn E. KensingtonÊTA PI
- ADMIN -

Zaralynn E. Kensington


Messages : 254
Date d'inscription : 31/01/2010
Age : 27


« My little life »
• Âge: 20 ans
• Etudes/Profession: Etudiante dans les médias et communication
• Relationship:

MessageSujet: Re: « Speed dating, Joe et Zaralynn ;   Dim 21 Fév - 15:08

    ▬ Purée, c’est quoi encore cette connerie ? Je participe à ce bidule pour le fun et on refuse de nous donner le lieu et l’heure. On veut jouer à « surprise-surprise » ou quoi ?
Il est certain qu’elle aurait pu dire ça à voix basse, mais non. La surprise était telle qu’elle ne pouvait contenir sa frustration. D’ailleurs, la personne partageant sa chambre l’avait très bien compris en voyant la décomposition facile de la jeune Kensington. En la voyant se foutre de sa gueule ouvertement, Zara ne pu se retenir de lui envoyer une chaussure à la figure. Déjà que la personne avec qui elle partageait son espace vital s’était bien foutue de sa tronche quand elle apprit la participation d’Eden à un truc aussi stupide. Oui, c’était stupide et même Zara l’admettait ouvertement. Sauf qu’elle assumait cette connerie. Après tout, on ne vit qu’une fois alors tant qu’à faire, s’amuser tant qu’on peut. En tout cas, c’est ce qu’elle tentait de se persuader, convaincre. Regarder l’heure tourner sur la grosse horloge Mario ne la stressait pas la moindre du monde. Le comité voulait les surprendre ? Bien Zaralynn ne comptait pas entrer dans la fureur de la paranoïa juste pour leur petit plaisir.

Confiante, elle se prépara sans pour autant se mettre sur son 31. Elle se souvint de la douloureuse fois où elle dut porter des talons pour faire bonne impression face à sa demi-sœur. C’était tellement drôle et endolori, qu’elle chasse vivement l’idée de sa tête. Au lieu de porter des talons de quatorze centimètres, elle opta pour une jolie paire d’escarpins de cinq centimètres de hauteur. Pas trop haut ni trop bas, et puis, elles étaient confortables. Zara se trouvait tellement stupide de ne pas les avoir trouvées plus tôt dans le mois. Bref, recentrons nous sur le sujet principal : le speed-dating-de-mes-deux-seins. Oui parce que de mes deux burnes ça collaient pas.
Elle finit sa tenue par mettre une petite robe rouge (pas trop courte non plus afin de ne pas passer pour une péripatéticienne) et une jolie veste noire en soie. Elle-même était surprise de trouver autant de vêtements dans son armoire. Peut-être Dieu un soir qui avait eu tellement pitié d’elle qu’il lui remplit son armoire d’un coup, peut-être.

Lorsqu’elle eu terminé, il était à peu près vingt-trois heures trente. Notons qu’elle avait lu le mot trente minutes plus tôt. D’ailleurs, heureusement pour elle qu’elle soit tombée dessus par le plus grand des hasards dans ces eaux là ! En tout cas, son colocataire décida de partir pour rejoindre une fête et lui lança un « Te fais pas violer hein, ça serait malheureux. ». Encourageant comme mots, vraiment. Pour chasser cette personne, elle lui relança la deuxième chaussure à la figure avant d’en rire. Au final, elle se retrouva seule, assise devant sa fenêtre avec son petit laptop sur les genoux. Histoire de ne pas commencer à paniquer inutilement. Les minutes tournaient et toujours rien. Zaralynn en était presque rassurée et se donnait le bénéfice du doute : peut-être que ce soir, elle n’aurait finalement pas à passer une soirée ringarde on ne sait où. Elle aurait pu continuer à glander sur son petit ordinateur portable et s’endormir devant. Comme beaucoup de soir en fait.

Cependant, au moment où Zara se permit de regarder l’heure pour voir qu’il était minuit, un bruit assez conséquent lui arriva aux oreilles. Un groupe de personnes cagoulées avaient fait irruption dans sa chambre. C’était ça leur surprise ? Mais elle n’eut pas le moindre temps de se débattre ou de réagir tout court, ils étaient bien trop rapide. D’un côté, une personne contre la variable x (\o/), les chances de gagner étaient bien minces. C’est alors qu’elle se retrouva les yeux bandés. Zara n’eut même pas le temps de se rendre compte de ce qui lui arrivait qu’au bout d’un certain temps qu’elle trouvait assez court, elle était arriver à destination. Où pouvait-elle bien être ? Le trajet lui avait paru si court qu’elle était probablement encore sur le campus, donc il était inutile de paniquer davantage. Mais elle se trompait de A à Z. Une fois laissée comme une vieille morue à l’endroit même, elle enleva le cache et se rendit compte d’abord, du lieu paumé où ils l’avaient laissé : la forêt. Son regard se posa ensuite sur Joe. C’était donc lui le partenaire de soirée ? Ca va, elle aurait pu tomber sur pire.
    ▬ Tiens Joe, je vois que toi aussi tu as eu le droit au même traitement que moi. Ce sont vraiment des écervelés les membres de ce comité. Sinon, bonsoir au passage, elle marqua une pause pour reprendre ses esprits avant de continuer. A ton avis, pourquoi ils nous ont envoyé ici ?
Zara était tellement sonnée par la situation que son esprit s’était transformé en un bordel incroyable. Si bien qu’il lui fallut quelques secondes de plus pour remarquer le post-it jaune collé sur le front de Joe. Elle aurait aimé en rire. En fait, elle en avait rit en le remarquant ; comment n’avait-elle pas pu voir ça en premier lieu ? Elle le décolla délicatement de son front et commença à lire à voix haute.
    ▬ « Votre rendez-vous surprise a lieu ici, au beau milieu de la forêt. Ne vous inquiétez pas, si dans deux jours on ne vous revoie pas, on commencera à vous chercher ! Bonne soirée les amoureux, et ne restez pas trop prude, c’est la St. Valentin babies ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cédrino Dixon - JacksÊTA PI
- ADMIN -

Cédrino Dixon - Jacks


Messages : 1161
Date d'inscription : 17/10/2009
Age : 25


« My little life »
• Âge: 28 ans
• Etudes/Profession: Droit
• Relationship:

MessageSujet: Re: « Speed dating, Joe et Zaralynn ;   Mer 24 Fév - 19:15

On était le 14 février au matin, je dormais encore profondément en effet j'étais très fatiguer le match de l'a veille m'avez mis sur le cul, mais le plus important c'était que moi et mon équipe avions mis une victoire écrasante à l'université de Berkeley, qui se situer à San Francisco en Californie, 56 - 22. A la fin du match, nous avions étaient faire le tour des bars de Los - Angeles et nous étions rentrés bourrés, de vrais alcoolos. C'est pour cela cas 11 heures je dormais encore, le pire serrais au réveil, j'aurais un mal de crâne à tout casser et mes membres auront des courbatures. Le temps passer, les heures passés et je me réveiller enfin à 17 heures de l'après - midis et comme je l'avais prédis avec un mal de tête et des courbatures, j'avais du mal à me rappeler de ce que j'avais fait l'a veille au soir, c'était le trou noir, j'étais désorienter je ne savais quel jour il était ni l'heure qu'il était. Je regarder mon Iphone quand ce dernier m'indiquer qu'il était 17 heures 35 le dimanche 14 février et que l'on était le jour de la St. Valentin. C'est à ce moment là que me venue un flash quand je lus « St Valentin », je me rappelais, que je m'étais inscris à une connerie sans importance, à un Speed Dating organiser par le comité des animations du campus, je m'étais inscris sur un coup de tête pour le fun, mais je ne prenais pas mon engagement avec grande importance, c'était pour s'amuser rien de plus et puis passer la soirée avec une charmante jeune demoiselle ne pouvais pas me rebuter, bien au contraire.
Je descendis en boxer dans la cuisine de ma maison universitaire prendre un petit déjeuner enfin, si on pouvais appeler sa "déjeuner", apparemment j'étais le premier lever, mes autres confrères étaient encore entrain de dormir paisiblement. Je pris du lait chaud avec des corns flakes, du jus d'orange et des biscottes avec du nutella.
J'allais remonter dans ma suite quand je vus du courrier par terre à la porte d'entrée de la confrérie, regardais s'il y en avais pour moi et je vus une lettre à l'effigie du comité des animations qui s'adresser à moi. Je l'ouvris et la lus entièrement, dessus il y avais d'écrits : « Alors comme ça, Monsieur Petterson et Mademoiselle Kensinston vous êtes seuls pour la St. Valentin ? Comme ça vous n’avez pas peur de vous retrouver tous les deux ? Et bien vous savez quoi ? Nous, membres du comité d’événements ont décidé de ne pas être trop des enflures avec vous. Nous avons juste dit « ne pas être trop », pas autre chose. C’est pourquoi nous vous avons envoyé à tous les deux les informations du rendez-vous : secret et l’heure ? Secrète également ahah ! Alors, vous vous sentez sous pression ou pas ? »
Alors, ainsi, je ne pouvais ni connaitre l'heure du rendez - vous ni le lieu et bah ... cela vas encore être d'un pratique tueur. D'ailleurs, le nom de famille Kensinston me disais étrangement quelque chose mais je n'arrivais pas à placer une tête sur ce nom là. Après tout, je la verrais ce soir alors pourquoi se torturer les neurones à retrouver le physique d'une étudiante.
Je remontais dans ma suite avec la lettre dans les mains et la déposas sur mon bureau ou plutôt dépotoirs et allas prendre une bonne douche, et tout ce qui s'en suivais. Je m'habiller, d'un t - shirt rouge Quicksilver, chemise à manche retrousser, jean droit blanc et Converse courte blanche aussi.
Il était maintenant 21 heures du soir, je pris une bière dans mon frigo priver qui se trouver dans ma chambre et me positionner devant la fenêtre de ma piaule à regarder à travers pour passer le temps tout en la buvant. Le temps passer et toujours aucune nouvelle. Je pris mon ordinateur portable et je surfais sur le net, pour passer le temps.
Il était maintenant 23 heures 59, quand j'étais dans la salle de bain, je commencer à me déshabiller quand je croyais que le rendez - vous avez était annuler, j'entendis du bruit, comme si quelqu'un était rentrer dans ma chambre, je sortis de la salle de bain et c'est la que quatre gros bras me pris appart et me mis un bandeaux sur les yeux, et me frapper sur la tête pour que je ne me débatte pas. Au début je croyais que c'était une mauvaise farce des mes coéquipiers de jeu, mais pas que c'était le comité des animations qui avais manigancer tout cela pour un simple speed dating à 3 sous. Je sentis qu'on me mis dans un coffre de voiture et cette dernière démarrais quelques secondes après à une vitesse au dessus de la règlementation.
Une demie heure plus tard je sentie la voiture s'arrêter net. On me sortie du coffre et je n'eut pas le temps de me débarrasser de mon bandeaux que la voiture était déjà repartie. J'entendis une voix derrière moi qui me dit : « Tiens Joe, je vois que toi aussi tu as eu le droit au même traitement que moi. Ce sont vraiment des écervelés les membres de ce comité. Sinon, bonsoir au passage. Pourquoi ils nous ont envoyé ici ? » Alors ainsi c'était bien les membres du comités qui avaient organisés toute cette mise en scène, dis donc, ils ont fais forts pour un "simple" speed dating et sa compagne de la soirée était donc cette jeune fille, dont il-ne-se-souvenais-plus-de-son-prénom. En revanche cette dernière connaissais bien son prénom en même temps c'était bien normal, c'était THE Joe. Je lui répondis en souriant, c'est vrais qu'elle était bien foutue :

    - « Ils vont entendres parler de moi demain, ces enflures ! Bonsoir à toi aussi. C'est leur tripe, sa les excites de nous voir dans une forêt. »

Je n'avais pas remarquer sur mon front le post - it, jaune coller dessut, c'est au moment ou Zaralynn, s'approcher de moi et l'enlever que je l'avais vus, n'empêche je ne s'avait pas dessuite qu'elle voulais l'enlever au début je croyais qu'elle aurait voulue m'enbrasser et cela ne m'aurait pour le moindre déplus ... Elle lis à haute voix : « Votre rendez-vous surprise a lieu ici, au beau milieu de la forêt. Ne vous inquiétez pas, si dans deux jours on ne vous revoie pas, on commencera à vous chercher ! Bonne soirée les amoureux, et ne restez pas trop prude, c’est la St. Valentin babies ! » Sa aller promettre cette soirée de speed dating.
    - « On vas bien s'amuser, hein ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://u-southern-c.forumactif.com

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Speed dating, Joe et Zaralynn ;   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Speed dating, Joe et Zaralynn ;

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UNIVERSITY OF SOUTHERN CALIFORNIA :: HORS JEU :: 
Archives
 :: Archive de la partie rôle play
-