AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 ▪ jared « le début d'la fin. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarInvité
Invité




MessageSujet: ▪ jared « le début d'la fin. »   Jeu 15 Avr - 12:37




JARED BRODY WILSON
21 ans ― & étude de musique.
né à Salt Lake City ( USA - AMERICA )
Gamma
Moyenne générale : 58/100
Année d'étude : 4ème



    oliver sykes
    i'm a real...............................
    mystérieux ; direct ; jaloux ; je-m'en-foutiste ; indépendant ; fêtard ; impatient ; confiant ; passioné ; mature.



    the story you're about to read is true


► MODE FICHE TRADITIONNELLE :

Quand on arrive au monde, on se rappel de rien. Mais bizarrement, moi soit je suis devenu un super héro avec une mémoire super puissante, soit y a quelque chose qui cloche et on ne cesse de me le répéter.. Ah oui ! Mon cher père m'a toujours accusé de la mort de ma mère à son accouchement. Comme si j'avais voulu la tuer ! Mon enfance n'a, à cause de ça, pas été très simple et joyeuse. J'étais en vérité le deuxième enfant de la famille, l'autre, c'était une fille, que je n'avais jamais vu sous prétexte qu'elle était " grande maintenant " et qu'elle avait quitté la maison.. Bien sur ! Solitaire je l'ai toujours constamment été durant ma lourde enfance. Je ne parlais pas tellement, j'écoutais, j'écoutais tout et je retenais comme ça. La maternelle, l'école ; j'ai jamais fait comme il fallait, mais je m'en suis pourtant sortit avec l'impressionante mémoire auditive que je possédais. Je me rappel par exemple de la voix grave et colérique de mon père lorsque j'avais fait une bêtise.. Je me rappelais de mes cris qui m'arrachaient les cordes vocales. Oui, j'en avais jamais pris conscience avant, puisque j'aimais mon père aveuglement, mais il me battait. J'en garde encore des cicatrices dont je ne parlerais à personne, jamais. Je fais d'ailleurs souvent croire qu'elles proviennent d'un accident de moto, de vélo ou d'un autre moyen de locomotion avec lequel j'aurais voulu faire l'imbécile. Faire l'imbécile oui... Ou le con, comme vous voudrez, j'ai toujours aimé. Tester les limites, faire l'interdit, je trouvais ça si excitant que j'ai commencé à l'âge de cinq ans. Au départ c'était un simple " fuck " aux passants, plus tard c'est devenu le vol. Je sais, c'est pas bien beau tout ça mais j'en avais besoin, il fallait absolument que je fasse quelque chose, pour me rendre fier de moi. Ce passage correspondait à peut près à mon début d'adolescence. Plus tard, j'ai arrêté et j'ai commencé à fumé.

Le collège.. L'endroit où j'ai appris le plus de choses sur la vie. La sixième c'est allé facile, encore un peu gamin, je prenais beaucoup de recul je dois dire, pour m'adapter un peu au milieu qu'est le collège. Bizarrement, à force d'enchainer les conneries, j'ai eu plus d'amis... Certain m'ont d'ailleurs avoué que ce n'était que pour ça qu'il trainait avec moi, parce que " je jouais avec le feu ". Alors j'ai continué de jouer oui, première cigarette à l'age de dix ans, je suis devenu accro bien trop vite mais je n'en craignais rien, je vivais ma vie maintenant, mon père m'avait donné une clé et me laissait me débrouiller seul puisque la plupart du temps, il n'était pas là et je m'en réjouissais. Alors je faisais déjà des fêtes, pas bien dangereuse mais bon, vu la mentalité de mes camarades.. Par la suite, j'ai eu des amis plus agés que moi, puisque j'avais la maturité pour parler et trainer avec eux. Ils m'ont appris un peu plus de choses de la vie. J'apprenais à rouler mes joints, à me shooter avec une aiguille qui me faisait un bien fou.. Evidemment là, j'avais grandis. J'étais bien.. En troisième oui, surêment. J'avais appris le vocabulaire de la drogue, et de l'amour physiquement parlant. Je trainais avec des gens bien, enfin c'est ce que je trouvais. J'ai commencé par les suivres, écouté du reggae, les voir s'habiller en vert, jaune et rouge. Et, bien qu'ils possédaient beaucoup de bonnes choses appelé communément drogue, ils étaient trop " Peace&Love " à mon goût. Alors je les ai quitté.

Le lycée est vite devenu très vite révélateur. Plus aucun jugement, plus de libertés, plus de vie ouais. J'ai découvert là bas la chose qui allait me sauver dans cette vie plus que mes petits joints habituels. Et cette chose c'était la musique. J'ai écouté une chose puissante nommé métal. J'ai sursauté la première fois et la deuxième je me suis rammener avec des tatouages sur les bras et le torse, qui cachaient d'ailleurs en partie mes cicatrices, habillé d'une manière provocante, trash et plutôt sombre que j'adorais dans le fond. C'était si bon, si agréable de se sentir enfin soi-même. J'ai laissé pousser mes cheveux, appris à être agressif à ma façon, c'est-à-dire par le regard qui lui aussi en disait beaucoup sur moi et sur " comment se comporter avec moi ". Je ne mangeais pas de gens mais certains l'ont cru. Pourtant j'avais découvert une joie de vivre immense qui m'impressionait beaucoup. Et puis c'est en première que j'ai eu ma première relation sexuelle. Un peu tard pour tout le reste mais c'était du vite fait à vrai dire.. Bien que les coups d'un soirs se sont multiplié par la suite, deux ans plus tard, plus rien. Pourquoi ? J'en savais trop rien. Je me suis renfermé sur ma musique, sur mon style et ma drogue, et c'est tout. Je courrais les rues calmes et étranges pour trouvé un dealer, je me renseignais de tout les lieux, je revendais, j'encaissais, j'arnaquais mais je gagnais beaucoup.

L'année de mes dix-huit ans, enfin adulte, mon père décéda, enfin.. Il se suicida mais ça ne fit pas vraiment beaucoup parlé de lui. Il était malin dans le fond, je m'en rendais compte maintenant. Il avait évité la prison et beaucoup de jugements par rapport à ce que j'aurais pu lui faire. Je ne suis pas allé à son enterrement, peu de gens y était d'ailleurs à ce que j'avais entendu, peut être ma soeur... ? Ah oui elle. L'envie de la rencontrer était presque aussi importante que le besoin d'écouté de la musique mais j'arrivais à gérer tout ça..
Quand j'ai eu vingt milles euros je suis partie au plus vite de Salt Lake City, ma ville natale, pour rejoindre Los Angeles, ville qui me faisait beaucoup rêver. Arrivé là bas, je me trouvais un appartement plutôt sympa à vrai dire, mais vite salit par la drogue que j'emportais avec moi. Je me payais après quelque mois mes études, ayant entendu parler d'une université intéressante.. Moi j'avais un rêve, rencontrer un max' d'artistes et enregistrer leurs musiques. J'avais besoin de son, j'avais besoin de plus de style de musique même si je n'appréciais pas tout je pouvais tout de même écouté beaucoup de chose. Alors j'ai rejoinds cette université, sans pour autant cesser de vendre ma drogue, d'en acheter et de participé à des fêtes, dans le but de réaliser mon rêve. Je fus envoyé chez les rebelles. Oui bon.. C'est vrai que les cours et moi, ça faisait pas grand chose puisque je quittais ou séchais souvent des cours que je n'aimais pas pour fumer et écouté de la musique. Mais il fallait que je parvienne à réaliser ce que je voulais faire. La vie m'attend.
HORS JEU


  1. C'est quoi ton ptit nom ? Et pseudo ? : Marinette & smyffris*
  2. T'as quel âge ? : 14 yo
  3. Ton avatar ? : Oliver Sykes
  4. Tu a pris un poste vacant, scénarii ou tu là inventer ? : Inventé 81
  5. Fréquence de connexion ? : 4/7 jours
  6. Où as-tu connu le forum ? : une très bonne amie *a*
  7. Comment tu le trouves ? : supra-giga-méga-génial !
  8. Code du réglement ? : Code correcte by Joe (:
  9. Exemple de rôle play :
    Spoiler:
     
  10. Autres : nop (:


Dernière édition par Jared B. Wilson le Sam 17 Avr - 12:39, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarÊTA PI
- ADMIN -

Cédrino Dixon - Jacks


Messages : 1161
Date d'inscription : 17/10/2009
Age : 25


« My little life »
• Âge: 28 ans
• Etudes/Profession: Droit
• Relationship:

MessageSujet: Re: ▪ jared « le début d'la fin. »   Jeu 15 Avr - 12:51

    Bienvenue pirate

    Merci, de ton inscription. Bonne continuation pour ta fiche, le code du règlement étant correcte je te le valide. Si tu à des questions hésite pas (;

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://u-southern-c.forumactif.com
avatarInvité
Invité




MessageSujet: Re: ▪ jared « le début d'la fin. »   Jeu 15 Avr - 19:55

Bienvenue Marinette
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité




MessageSujet: Re: ▪ jared « le début d'la fin. »   Ven 16 Avr - 21:34

Oliver ♥️ *sbbaaafff*

Bienvenue =)
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité




MessageSujet: Re: ▪ jared « le début d'la fin. »   Sam 17 Avr - 12:41

    Merci beaucoup pour cet accueil ! tourne

    EDIT : j'ai terminé (:
Revenir en haut Aller en bas
avatarÊTA PI
- ADMIN -

Cédrino Dixon - Jacks


Messages : 1161
Date d'inscription : 17/10/2009
Age : 25


« My little life »
• Âge: 28 ans
• Etudes/Profession: Droit
• Relationship:

MessageSujet: Re: ▪ jared « le début d'la fin. »   Sam 17 Avr - 13:51

    Très belle fiche de présentation, écris avec une belle plume. Tu est validé. Amuse toi bien parmi nous (:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://u-southern-c.forumactif.com
avatarInvité
Invité




MessageSujet: Re: ▪ jared « le début d'la fin. »   Sam 17 Avr - 14:11

    Oh ! c'est très gentil ! =D Merci beaucoup danse
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ▪ jared « le début d'la fin. »   

Revenir en haut Aller en bas
 

▪ jared « le début d'la fin. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UNIVERSITY OF SOUTHERN CALIFORNIA :: BEGINNING :: 
This is me.
 :: Abandon
-